Les ruisseaux prismatiques

 générer de l’électricité et produire de l’eau potable

Il s’agit d’un concours d’idée biennal d’art public pour générer de l’énergie renouvelable. Le site se situe sur la mer à 400m de la plage, à côté de la jetée de Santa Monica. Nous avons imaginé des cours d’eau de rubans qui cultivent des micros algues pour le biocarburant. Selon le niveau de sel dans l’eau, différentes couleurs de micros algues se développent en formant un champ de couleurs en arc en ciel. Ces eaux seront collectées dans des tours, le point de départ d’un processus de dessalement grâce au rayonnement solaire. L’eau saline est pompée jusqu’à un bassin en hauteur, puis s’écoule doucement vers le bas. Ce parcours permet à l’eau saline d’être chauffée et de s’évaporer. L’eau potable distillée sur les parois est ensuite collectée et alimente un puits au pied de chaque tour. Le soir, au coucher du soleil, les parois en panneaux photovoltaïques transparents s’allument grâce aux LEDs pour créer une atmosphère nocturne mystérieuse.

(Indication Google Map approximative)

PROGRAMME

Land art à grande échelle générant de l’électricité propre et de l’eau potable pour la ville

ANNEE

2016

CLIENT

LAGI

LIEU

Santa Monica, ETATS UNIS

MISSION

Concours d’idées

EQUIPE

HOW ATELIER + MisoSoupDesign

COUT

-

SURFACE

11.5 ha

THEMATIQUES

Energie renouvelable, système de désalinisation

Comment transformer l’eau de mer en eau potable tout en produisant de l’énergie propre ? Telle est l’ambition du concours d’idées du LAGI 2016 pour la ville de Santa Monica, une ville côtière à l'ouest de Los Angeles aux Etats Unis.

Un champ de micros algues de différentes couleurs.

ART ORGANIC

Ce champ de couleurs prismatiques est une peinture vivante, ce sont les bassins linaires qui cultivent les micros algues. En fonction du degré de salinité, des micros algues de différentes couleurs y poussent. L’ensemble forme une palette de couleurs gradients autour desquelles se promènent les visiteurs. Les micros algues sont collectées dans une citerne sous chaque tour pour la production du biocarburant.

L’eau de mer deviendra l’eau potable grâce à un processus ingénieux et artistique.
La tour est à la fois un parcours de désalinisation et un parcours de promenade pour les visiteurs.

TOURS DE DESALINISATION

Ces 6 tours cylindriques de 75 mètres de haut sont des distillateurs solaires gigantesques, couvertes de panneaux solaires transparents. Ces panneaux permettent de faire tourner une pompe pour transporter l’eau de mer du pied de la tour vers un bassin au sommet de la tour sous un dôme vitré, un grand distillateur solaire. Un système d’escalier en colimaçon permet à la fois la circulation d’eau en descendant et la circulation verticale des visiteurs. L’eau du bassin s’écoule très doucement vers le bas dans le plafond de l’escalier jusqu’en bas de la tour. Ce sont des petits distillateurs solaires. La chaleur du rayon solaire fait s’évaporer l’eau de mer, éliminer le sel, le micro-organisme et les impuretés. L’eau évaporé condense sur les surfaces vitrées et sera collectée à l’intérieur du double vitrage de la paroi et sera canalisée dans la marche et amenée jusqu’en bas de la tour. L’eau pure se jettera comme une cascade dans un puits. Ce puits est branché sur le réseau d’eau potable pour alimente tout un quartier. La nuit tombée, le surplus d’électricité produit par les panneaux solaires transparents dans la journée permet d’illuminer ces tours grâce aux LEDs en basse consommation d’électricité, qui perpétue le spectacle prismatique nocturne.

Ces tours s’inscrivent parfaitement dans le paysage.
Cette œuvre d’art générant de l’électricité propre et de l’eau potable se situe à 400m de la plage, à côté de la jetée de Santa Monica.
PAYSAGE

PARIS TOITURES VERTES

Paysage

PÉPINIÈRES ICI

Paysage

LES RUISSEAUX PRISMATIQUES

Paysage

CONTACT

PLAN DU SITE

ACTUALITÉS

MENTION LÉGALE